urgences  :  7 jours/24h
1 877 322-2330
Saison Climatisation Le thermostat intelligent Maintenance d'automne Confort Fujitsu Humidificateur Nortec a vapeur Comfort residentiel
Climatisation Ventilation Chauffage

Chauffage

Les différents système de chauffage
Plinthes électriques
Système à air chaud
Système à eau chaude
Géothermie
Thermopompes
t: 1px; overflow-x: hidden; overflow-y: hidden;">Plinthes électriques
Les plinthes électriques représentent quelque 85 % des nouvelles installations de chauffage au Québec. Plusieurs facteurs expliquent leur popularité :
Leur faible coût d'acquisition
Facilité d'installation
Entretien presque inexistant
Silencieuses-Chauffe chaque pièce individuellement (zonage)
Par contre, les plinthes procurent une chaleur inégale (plus chaud en hauteur, plus froid près du sol) elle ne peuvent être intégrées à un dispositif de traitement de l'air. Un dispositif additionnel est donc nécessaire si l'on désire par exemple climatisé sa demeure.
Système à air chaud
Le système à air chaud, aussi appelé à air pulsé, peut fonctionner à l'électricité, au gaz naturel, gaz propane, au mazout (huile) ou voir même au bois. Ce système se compose d'un générateur central qui réchauffe l'air et qui le répartit ensuite dans toutes les pièces de la maison via un réseau de conduits de ventilation. C'est sans contredit le système qui offre le plus de possibilité.
Humidification
Filtration de l'air
Climatisation
Zonage
Cependant c'est également le plus bruyant, l'équipement requiert un espace physique considérable et il demande un entretien régulier.
Système à eau chaude (radiateur ou plancher)
Le système à eau chaude est constitué d'une chaudière centrale, au gaz naturel, au mazout (huile) ou à l'électricité qui réchauffe l'eau en circulation dans un réseau de tuyaux. Des radiateurs de pièces ou système de plancher radiant diffusent la chaleur de l'eau dans les pièces. Confortable et silencieux lorsqu'il est bien réglé, il permet l'intégration d'un dispositif de production d'eau chaude pour les besoins domestiques. Les radiateurs occupent toutefois de l'espace de plancher et il est impossible d'y intégrer un dispositif de traitement de l'air. Côté entretien , une purge du système est recommandée chaque année. La chaudière d'un système au mazout requiert un entretien annuel et il faut aussi procéder au remplacement de l'injecteur. Pour un système alimenté au gaz naturel, l'entretien de la chaudière devrait se faire tous les deux ans environ.
Géothermie
La géothermie fait appel à une autre catégorie de thermopompe qui parvient à extraire la chaleur provenant du sol, d'une source d'eau souterraine ou même un lac et à la transférer vers une thermopompe située dans la maison. Le transport de cette énergie jusqu'à la maison est assuré par un réseau de tuyauterie souterrain, appelé boucle. Bien que la température du sol soit constante (environ 10 °C), elle n'est pas suffisante pour chauffer une résidence. Au Québec, le système à air pulsé est le système de distribution le plus fréquemment jumelé a une pompe géothermique pour diffuser la chaleur provenant du sol. Cette technologie s'avère un choix considérable pour les résidence à grande surface (3000 pi.ca et plus) car sa faible consommation d'énergie vous permettra d'amortir plus rapidement son rapport d'investissement élevé.
Thermopompes
La thermopompe peut servir à chauffer et à climatiser une maison. Toutefois, cet appareil ne produit pas de chaleur : il aspire une partie de la chaleur contenue dans l'air extérieur pour le transférer à l'intérieur de la maison. Au Québec, la thermopompe doit être jumelée à une installation de chauffage au mazout (huile), au gaz ou à l'électricité car elle cesse de fonctionner efficacement à une température extérieure d'environ - 10 °C. Plus il fait froid, moins la thermopompe est efficace et plus le système de chauffage central doit prendre le relais. Le Québec n'est donc pas l'endroit le plus propice à l'installation d'une thermopompe. Les grands froids qui sévissent dans plusieurs régions de la province rendent le produit moins intéressant sur le plan économique.
Parmi les catégories de thermopompes, la plus répandue est actuellement la thermopompe à air, qui est installée dans les maisons possédant un système de chauffage à air chaud. Les frais d'installation d'une thermopompe à air dépendent du type d'appareil choisi et du système de chauffage en place dans la maison.

Les différents système de chauffage

  • Plinthes électriques
  • Système à air chaud
  • Système à eau chaude
  • Géothermie
  • Thermopompes

Plinthes électriques

Les plinthes électriques représentent quelque 85 % des nouvelles installations de chauffage au Québec. Plusieurs facteurs expliquent leur popularité :

  • Leur faible coût d'acquisition
  • Facilité d'installation
  • Entretien presque inexistant
  • Silencieuses
  • Chauffe chaque pièce individuellement (zonage)

Par contre, les plinthes procurent une chaleur inégale (plus chaud en hauteur, plus froid près du sol) elle ne peuvent être intégrées à un dispositif de traitement de l'air. Un dispositif additionnel est donc nécessaire si l'on désire par exemple climatisé sa demeure.


Système à air chaud

Le système à air chaud, aussi appelé à air pulsé, peut fonctionner à l'électricité, au gaz naturel, gaz propane, au mazout (huile) ou voir même au bois. Ce système se compose d'un générateur central qui réchauffe l'air et qui le répartit ensuite dans toutes les pièces de la maison via un réseau de conduits de ventilation. C'est sans contredit le système qui offre le plus de possibilité.

  • Humidification
  • Filtration de l'air
  • Climatisation
  • Zonage

Cependant c'est également le plus bruyant, l'équipement requiert un espace physique considérable et il demande un entretien régulier.


Système à eau chaude (radiateur ou plancher)

Le système à eau chaude est constitué d'une chaudière centrale, au gaz naturel, au mazout (huile) ou à l'électricité qui réchauffe l'eau en circulation dans un réseau de tuyaux. Des radiateurs de pièces ou système de plancher radiant diffusent la chaleur de l'eau dans les pièces. Confortable et silencieux lorsqu'il est bien réglé, il permet l'intégration d'un dispositif de production d'eau chaude pour les besoins domestiques. Les radiateurs occupent toutefois de l'espace de plancher et il est impossible d'y intégrer un dispositif de traitement de l'air. Côté entretien, une purge du système est recommandée chaque année. La chaudière d'un système au mazout requiert un entretien annuel et il faut aussi procéder au remplacement de l'injecteur. Pour un système alimenté au gaz naturel, l'entretien de la chaudière devrait se faire tous les deux ans environ.


Géothermie

La géothermie fait appel à une autre catégorie de thermopompe qui parvient à extraire la chaleur provenant du sol, d'une source d'eau souterraine ou même un lac et à la transférer vers une thermopompe située dans la maison. Le transport de cette énergie jusqu'à la maison est assuré par un réseau de tuyauterie souterrain, appelé boucle. Bien que la température du sol soit constante (environ 10 °C), elle n'est pas suffisante pour chauffer une résidence. Au Québec, le système à air pulsé est le système de distribution le plus fréquemment jumelé a une pompe géothermique pour diffuser la chaleur provenant du sol. Cette technologie s'avère un choix considérable pour les résidence à grande surface (3000 pi.ca et plus) car sa faible consommation d'énergie vous permettra d'amortir plus rapidement son coût d'investissement plus élevé.

Voici les quatre (4) différents type de boucle Géothermique

Boucle verticale
La boucle verticale représente la meilleure solution pour les terrains de superficie moyenne. Des trous sont forés dans le sol pour y insérer deux longueurs de tuyaux réunies par un raccord en U.

Boucle horizontale
On utilise les boucles horizontales lorsqu’on dispose d’une grande superficie de terrain. On creuse une ou plusieurs tranchées dans le sol au moyen d’une rétrocaveuse ou d’une excavatrice. On y pose les tuyaux de polyéthylène et on comble les tranchées.

Boucle d'étang
Ce type de boucle convient lorsque la maison se situe à proximité d’un plan d’eau de dimension suffisante. On installe au fond du plan d’eau une série de serpentins reliés à la canalisation d’alimentation et de retour qui conduit à la maison.

Boucle ouverte
La boucle ouverte est utilisée lorsqu’on dispose d’une abondante source d’eau de puits de qualité. Le puits doit fournir une capacité suffisante pour l’alimentation en eau sanitaire et pour les besoins du système Géothermique

Thermopompes

La thermopompe peut servir à chauffer et à climatiser une maison. Toutefois, cet appareil ne produit pas de chaleur : il aspire une partie de la chaleur contenue dans l'air extérieur pour le transférer à l'intérieur de la maison. Au Québec, la thermopompe doit être jumelée à une installation de chauffage au mazout (huile), au gaz ou à l'électricité car elle cesse de fonctionner efficacement à une température extérieure d'environ - 10 °C. Plus il fait froid, moins la thermopompe est efficace et plus le système de chauffage central doit prendre le relais. Le Québec n'est donc pas l'endroit le plus propice à l'installation d'une thermopompe. Les grands froids qui sévissent dans plusieurs régions de la province rendent le produit moins intéressant sur le plan économique.Parmi les catégories de thermopompes, la plus répandue est actuellement la thermopompe à air, qui est installée dans les maisons possédant un système de chauffage à air chaud. Les frais d'installation d'une thermopompe à air dépendent du type d'appareil choisi et du système de chauffage en place dans la maison.